21/09 18:00 Encore dans sa bulle du Défi Bimedia

En vue du Groenland

Yvan et « Ma Louloutte » naviguent enfin sous les côtes groenlandaises, après une traversée depuis l’ile de Baffin qui aura réservé des conditions clémentes, ensoleillées le jour et étoilées la nuit. Même la température semble douce au marin avec 6°… Et il savoure le fait rare, de pouvoir enlever des couches de vêtements et de pouvoir faire respirer sa peau.

Il était scotché hier après midi sur une mer d’huile et commençait à prendre le temps de se remémorer certains temps forts de son incroyable exploit, en attendant le vent qui doit rentrer de nord aujourd’hui, pour le porter jusqu’à Nuuk.

Magistral

Yvan répétait avant le départ qu’il aimait ne pas tout savoir sur ce qui l’attendait, son plaisir d’aventurier étant en grande partie causé par la découverte et la surprise.

Avec le recul, on peut se demander s’il aurait signé en sachant ce qu’il allait subir, et combien de temps il le subirait ! 71 jours c’est presque la durée d’un Vendée Globe, le tout sans abri, sur son minuscule catamaran !

La ténacité d’Yvan est tout simplement extraordinaire et il fait honneur à l’illustre découvreur de cette voie qu’est le Passage du Nord Ouest, le Norvégien Amundsen en 1906.

Retour à la civilisation

S’il revient sur son passé proche depuis Nome, Yvan se projette aussi dans les prochains jours, après l’arrivée : « C’est sûr que j’ai hâte de retrouver ma petite famille, Géraldine et Tao qui a grandi sans moi depuis 3 mois. Mais j’ai aussi un peu d’appréhension après cet isolement de reprendre contact avec la civilisation. Je suis dans ma bulle pour encore une journée, un peu comme dans un sas de décompression. »

Sans coup du sort, Yvan sera dans la nuit de jeudi à vendredi, le premier marin à franchir à la voile le Passage du Nord-ouest en solitaire, sur un catamaran de sport non habitable…

 

 

 

Post A Comment