Daily Archives

19 septembre 2017
  • 19/09 14:40 Y’a d’la joie sur le Défi Bimedia

    Soleil

    Depuis hier le soleil est resplendissant et le moral est aussi au beau fixe. Le vent est faible mais aux allures de près, « Ma Louloutte » est plutôt bien lotie pour s’en tirer avec les honneurs. Les 12 mètres de mât qui offrent un fardage énorme quand Yvan doit fuir sous 60 nœuds à sec de toile, permettent une surface de voile conséquente dans les petits airs.

    Etoiles et aurore boréale

    La nuit, pas de nuages, pour la première fois du défi ou presque. Les étoiles se dévoilent enfin et pour achever le tableau, une aurore boréale s’est déployée devant les yeux écarquillés d’Yvan ! C’est la première fois qu’il assistait à ce féerique spectacle !

    Même s’il est frigorifié, Yvan sait apprécier cette nature qui le nargue, comme pour lui dire : « Tu vois, ça aurait pu être comme ça tout le temps, si j’avais voulu. Mais ce Passage du Nord-Ouest doit se mériter et je t’en ai fais baver ! »

    Bien sûr l’absence de nuages a pour effet de refroidir un peu plus les nuits, et Yvan dort le jour ; la nuit malgré de nombreuses couches de vêtements il ne peut trouver le sommeil, depuis que son duvet est passé par dessus bord, tant il est saisi par les températures négatives.

    Ice free

    Son avancée est sereine, les icebergs ne semblent pas présents au large dans ce détroit de Davis ni les growlers. Un souci en moins, après les immeubles de glace qui ont marqué le premier jour de sa traversée vers Nuuk. : « Franchement c’est génial de voir un franc soleil, d’admirer les étoiles et cette aurore boréale ! En plus j’ai de la visibilité la nuit et pas de glace en vue donc franchement, je vis une des premières journées plaisantes depuis le départ du défi. Il était temps ! »

    Une zone de molle risque de piéger « Ma Louloutte » dans quelques heures, mais rien qui puisse altérer l’optimisme de notre marin aventurier.

    68 jours après le départ de Nome, Nuuk n’est plus qu’à 2 ou 3 jours des étraves…